Anton Oak, L'Age D'Or